Judge and Gavel

Déclaration de foi

Les Écritures inspirées : Sainte Bible

Nous croyons que la Bible, à la fois l’Ancien et le Nouveau Testament, 66 livres au total, bien qu’écrits par des humains, a été surnaturellement inspirée par Dieu de sorte que toutes ses paroles constituent la véritable révélation écrite de Dieu. Elle est donc inerrante dans les originaux et elle fait autorité dans tous les domaines. Sa compréhension est accessible grâce à l’illumination du Saint-Esprit, la méthode d’interprétation historico-grammaticale des Ecritures. En d’autres termes, sa signification est déterminée par la compréhension de la langue de l’auteur dans ses aspects historique, grammatical et littéraire et en comparant l’Écriture avec l’Écriture. La Bible est la Parole inspirée de Dieu, une révélation de Dieu aux hommes, la règle infaillible en matière de la foi et de conduite, supérieure mais non contraire à la conscience et à la raison (2 Timothée 3 :15-17 ; 1 Pierre 1:23-25; Héb. 4 :12).

 

Le seul Vrai Dieu : la Trinité

Nous croyons en un seul Dieu, Esprit infini, Créateur et Pourvoyeur de toutes choses, qui existe éternellement en trois personnes, Dieu le Père, Dieu le Fils et Dieu le Saint-Esprit. Ces trois sont un en essence mais distincts en personne et fonction. Ces trois-là sont coégaux et co-éternels. (Ésaïe 9 :6, 43 :10, 11 Genèse 1:26 ; Matthieu 3:16-17, 28:19 ; Marc 12:29, Hébreux 3:7-11 ; 1 Jean 5:7.

 

La Chute et la Rédemption

Nous croyons qu’Adam, le premier homme, a délibérément désobéi à Dieu, apportant le péché et la mort dans le monde. En conséquence, toutes les personnes sont des pécheurs dès la conception, ce qui est mis en évidence dans leurs actes délibérés de péché ; et ils sont donc soumis à un châtiment éternel, sous la juste condamnation d’un Dieu saint. L’homme a été créé bon et droit, car Dieu a dit : « Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance. » L’homme, par transgression volontaire, a chuté, et son seul espoir de rédemption est en Jésus-Christ, le Fils de Dieu (Genèse 1 :26-31; Genèse 3:17; Rom. 5:12-21).

 

Le Salut

Nous croyons qu’une personne n’est sauvée que par la foi dans l’œuvre expiatoire de Jésus-Christ, par le repentir du péché et par la foi seule en lui comme Sauveur. Le croyant est déclaré juste, né de nouveau par le Saint-Esprit, purifié du péché et assuré du ciel. La Grâce de Dieu, qui apporte le salut, est apparue à tous les hommes, par la prédication de la repentance envers Dieu et par la foi au Seigneur Jésus-Christ ; l’homme est sauvé par le bain de la régénération et le renouvellement de l’Esprit Saint, et étant justifié par la grâce, est devenu héritier de Dieu selon l’espérance de la vie éternelle (Tite 2 :11 ; 3:5-7 ; Rom. 10:13-15 ; Luc 24:47).

 

Baptême d’eau

Nous croyons en la nécessité du baptême d’eau par immersion. Tous ceux qui se sont repentis de leurs péchés et qui, dans leur cœur, ont cru en Christ comme leur Sauveur et Seigneur, ils sont commandés par la parole de Dieu d’être baptisés dans l’eau au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Ce faisant, ils déclarent au monde qu’ils sont morts avec Christ et qu’ils ont également été libérés pour marcher avec lui dans une nouveauté de la vie (Matthieu 28 :19 ; Marc 16:16 ; Actes 2:38, 8:12, 36-38, Rom. 6:4).

 

La Cène du Seigneur (Communion)

Nous croyons en la pratique de prendre la Cène du Seigneur, composée des éléments, du pain et du fruit de la vigne, est le symbole exprimant notre participation à un mémorial de sa souffrance et de sa mort, et une prophétie de sa seconde venue, et est enjoint à tous les croyants « jusqu’à ce qu’il vienne » C’est l’un des sacrements que tous les croyants doivent pratiquer comme un acte d’obéissance au Seigneur Jésus.  (Jean 6:48,51,53-57 ; Luc 22:19,20 ; 2 Pierre 1:4 ; 1 Corinthiens 11:25).

 

Processus de sanctification

Nous croyons que le Saint-Esprit habite tous ceux qui sont nés de nouveau, les conformant à la ressemblance de Jésus-Christ. C’est un processus qui sera achevé uniquement au Ciel. Il incombe à chaque croyant de vivre dans l’obéissance à la Parole de Dieu dans la séparation du péché. Par la puissance du Saint-Esprit, nous nous efforçons d’obéir au commandement qui stipule : « Soyez saints, car je suis saint. » La sanctification est la volonté de Dieu pour tous les croyants et doit être poursuivie avec ferveur en marchant dans l’obéissance à la Parole de Dieu (Héb. 12:14; 1 Pierre 1:15, 16; 1 Thess. 5:23, 24; 1 Jean 2:6).

 

L’Église

Nous croyons qu’une église est une assemblée locale de croyants baptisés, sous la discipline de la Parole de Dieu et de la seigneurie du Christ, organisée pour exécuter la mission d’évangéliser, d’enseigner et d’administrer les ordonnances du baptême du croyant et de la Table du Seigneur. Ses offices comprennent le pastorat et le diaconat et elle est autonome. Elle fonctionne à travers l’exercice des dons donnés par le Saint-Esprit à chaque croyant. L’Église est le saint Corps du Christ, l’habitation de Dieu par l’Esprit, chargée par Dieu de l’accomplissement de la Grande Commission. Chaque croyant fait partie intégrante de l’Église, et ses noms sont écrits dans le Livre de Vie de l’Agneau. (Matthieu 16:17-19 ; Marc 16:17-18 ; Romains 12:3-8, 16:17 ; 1 Corinthiens 12:9,12-13, 28 ; Éphésiens 4:11 ; I Thess. 2:4)

 

Ministère de l’Église

Les Ecritures indiquent que notre Seigneur a divinement appelé et ordonné des personnes au ministère dans un double but : (1) l’évangélisation du monde et (2) l’édification du Corps du Christ (Marc 16:15, 20 ; Éphésiens 4:11-13).

 

Mariage

Nous croyons que Dieu a créé l’institution du mariage. C’est une alliance conclue entre un homme et une femme par laquelle, de deux qu’ils étaient, ils sont devenus un (Genèse 2, 22,24 ; Matthieu 19: 5-6).

 

La Sainte Espérance

Nous croyons que le retour du Christ pour tous les croyants est imminent. Le Seigneur viendra enlever son Eglise. La résurrection des morts en Christ et la transformation de ceux qui sont vivants pour aller à la rencontre du Seigneur est imminente et elle est l’espérance bénie de l’Église (1 Thess. 4:16; Rom. 6:23; Tite 2:13 ; 1 Corinthiens 15:51,52). Elle sera suivie de sept années de tribulation, puis de la venue physique du Christ pour établir Son royaume terrestre pendant mille ans. Après quoi, les non-sauvés seront alors ressuscités et jugés selon leurs œuvres et séparés à jamais de Dieu en enfer. Les sauvés, ayant été ressuscités, vivront pour toujours au ciel en communion avec Dieu.

 

Le règne millénaire de Jésus

Nous croyons que la révélation du Seigneur Jésus-Christ du ciel, le salut de l’Israël national et le règne millénaire du Christ sur la terre sont des promesses scripturaires et notre espérance (2 Thess. 1:7; Apocalypse 19:1l-16; Rom. 11:25; Apocalypse 20:l-7).

 

Vie éternelle et jugement

Nous croyons en la vie éternelle des croyants et en la punition éternelle des non-croyants. Le diable et ses anges, la bête et le faux prophète, et quiconque dont le nom ne se trouve pas écrit dans le Livre de Vie de l’Agneau sera condamné à un châtiment éternel dans l’étang de feu et de soufre, qui est la seconde mort (Apocalypse 19:20; 20:10-15).